Voyage en Martinique – Les cocktails martiniquais

destination-la-martinique
NOTEZ CE ARTICLE

DestinationCocktails.fr vous invite à l’évasion sur une petite île des Antillescultures créole et française s’unissent dans un cadre idyllique. De ses plages à sa gastronomie en passant par son savoir-faire indéniable bâti autour de la production de rhum, la Martinique n’a pas fini de vous émerveiller. Dépaysement garanti !

De Madinina à la Martinique

C’est Christophe Colomb qui, en 1502, débarque le premier sur l’île qui prendra, plus tard, le nom de « Martinique ». A cette époque, cette île appartient à une tribu d’autochtones, les Caraïbes, et est connue sous le nom de « Madinina » (« île aux fleurs » en créole). Les Espagnols ne prennent alors pas possession de l’île et ce sont des colons français qui s’y installent définitivement à partir de 1635.

Cette date marque le début de longs siècles de colonisation et d’esclavage qui mèneront à l’expulsion des Caraïbes et au développement de la culture de la canne à sucre. A l’abolition de l’esclavage en 1848, l’île abrite une population profondément multiculturelle mêlant anciens esclaves d’Afrique de l’Ouest et colons européens auxquels s’ajoutèrent Asiatiques, Indiens et Congolais, venus travailler dans les champs de canne à sucre.

Ce n’est qu’en 1946 que l’île devient officiellement un département français d’outre-mer. Son nom est alors « Martinique », un nom probablement influencé par des déformations de son nom initial, Madinina, et de sa proximité avec l’île de la Dominique.

Monnaie

En Martinique, comme dans tous les autres départements français, métropolitains ou non, la monnaie est l’Euro (€).

Aller en Martinique depuis Paris

L’aéroport de Martinique se situe à Fort-de-France, chef-lieu de l’île. Pour rejoindre Fort-de-France depuis Paris, comptez environ 8h40 d’avion.

Notez aussi que le décalage horaire entre Paris et la Martinique est de 6h en été et 5h en hiver. Ainsi, en saison estivale, il est 7h du matin à Fort-de-France quand sonne 13h à Paris.

Les plus beaux endroits de Martinique

  • Fort-de-France: impossible de séjourner en Martinique sans visiter son chef-lieu. Promenez-vous dans les rues de son centre historique, perdez-vous entre les palmiers de « la Savane » et profitez de son patrimoine historique.
  • Le jardin de Balata: ce jardin botanique situé sur les hauteurs de Fort-de-France vous fera découvrir la richesse de la flore martiniquaise et vous laissera émerveillé par ses points de vue et sa nature luxuriante.
  • La presque-île de la Caravelle: c’est l’endroit rêvé pour les amoureux de randonnée. Située à l’est de l’île, cette presque-île vous offre une transversée de la mangrove avec vue sur la mer. Et comme tout effort mérite réconfort, la balade se termine vers le village de la Tartane où vous pourrez profiter de la plage.
  • Le rocher du Diamant: ce monticule volcanique représente à la fois un lieu chargé d’histoire, un des paysages incontournables de la Martinique et un spot de plongée unique. Autant de raison pour s’y rendre sans hésiter !
  • Sainte-Anne: ce petit coin de paradis regroupe criques bordées de palmiers et plages de sable blanc dont la célèbre plage des Salines. C’est aussi l’occasion de se promener dans le village le plus méridional de l’île et son marché artisanal.

A la découverte de la gastronomie martiniquaise

La gastronomie est, à l’image de la population martiniquaise, généreuse et colorée. Elle est aussi le résultat d’un savant mélange de cultures. On y retrouve donc des influences indiennes, africaines et européennes dans des plats qui font aujourd’hui la renommée de la cuisine créole.

Parmi les mets particulièrement présents dans la gastronomie martiniquaise, on retrouve les poissons et fruits de mer. Ainsi, la morue est mise à l’honneur dans la recette du « féroce », une entrée incontournable en Martinique qui mêle avocat, morue dé-salée, farine de manioc et piment. On retrouve la morue dans la recette des acras bien que ces derniers s’apprécient tout autant à la crevette ou aux légumes. Enfin, la sélection de fruits de mer martiniquais serait incomplète sans mention du lambi, ce mollusque issu de très belle conque dont la chaire se rapproche gustativement du calamar.

Mais la gastronomie créole ne se résume pas aux produits de la mer. En effet, un autre plat très populaire et un incontournable des stands de street food est le poulet boucané. N’hésitez donc pas à vous arrêter sur le bord d’une route pour déguster quelques morceaux de ce poulet mariné et cuit au barbecue !

Quand aux desserts, la Martinique regorge de fruits exotiques tous plus savoureux les uns que les autres. Laissez-vous donc tenter par le maracujà, la noix de coco, la pomme cannelle ou encore la banane ! Ces fruits se déclinent souvent en pâtisseries, gâteaux ou sorbets pour le plus grand plaisir des gourmands.

Une histoire de rhum et de Punchs

Un séjour en Martinique ne peut pas se faire sans la visite d’une distillerie et la dégustation d’un des succulents cocktails à base de rhum dont l’île a le secret. La Martinique est en effet considérée comme le producteur d’un des meilleurs rhums agricoles au monde. Qu’ils soient blancs, ambrés ou vieux, tous sont reconnus pour leurs arômes uniques et le savoir-faire historique dont ils sont issus.

L’histoire du rhum en Martinique commence au XVIIème siècle lorsque le Révérend Père Labat, touché d’une fièvre sévère, fût soigné en buvant un breuvage issu de la fermentation de déchets de canne à sucre alors appelé « taffia ». Une fois guéri, le Révérend décida de s’intéresser à cette boisson et à sa confection et inventa, ce faisant, l’alambic. La plupart des sucreries martiniquaises devinrent alors également des distilleries. Mais il faudra attendre le XIXème siècle et l’effondrement du cours du sucre pour que la distillation du jus de canne fermenté connaisse un succès franc. Cela marque l’avènement du rhum agricole martiniquais tel que nous le connaissons. Ce savoir-faire est récompensé en 1996 par l’Appellation d’Origine Contrôlée dont bénéficient aujourd’hui exclusivement les rhums de Martinique.

Pour apprécier un rhum blanc martiniquais dans la pure tradition créole, dégustez un Ti’Punch !

cocktail-ti-punch-martinique
 

Et ne partez pas sans goûter au Punch Planteur qui mêle rhum et jus de fruits exotiques pour un moment de dégustation doux et fruité !

cocktail-punch-planteur-martinique

Retrouvez ci-dessous nos autres recettes à base de rhum de Martinique !

 

NOTEZ CE ARTICLE
DÉCOUVREZ TOUT L'ART DU COCKTAIL
Devenez le barman à la maison !

Pourquoi s’inscrire à la newsletter de Destination Cocktails ?

Chaque mois, recevez nos idées recettes, conseils et offres exclusives.
Devenez un expert du cocktail !
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.