La technique du swizzling

technique-du-swizzling
NOTEZ CE ARTICLE

Observer un barman préparer un cocktail peut être à la fois fascinant et intrigant. D’autant plus si ce dernier utilise des gestes très spécifiques à la mixologie. Ainsi, vous avez pu être témoins de jonglage avec des shakers, de l’usage de glace carbonique, voire de l’emploi d’un bout de bois un peu bizarre pour mélanger vos cocktails. C’est précisément à cette dernière technique de mélange que DestinationCocktails.fr s’intéresse aujourd’hui : le swizzling.

Qu’est-ce que la technique du swizzling ?

Le swizzling, ou l’art de manier le « swizzle stick », est une technique originaire des Caraïbes qui permet de mélanger au mieux tout cocktail servi sur glace pilée. Cette dernière consiste à faire rouler un swizzle stick (ou un bois lélé) entre ses mains et à effectuer ce mouvement directement dans le verre où le cocktail a été préalablement préparé. La rotation du swizzle stick dans le verre crée alors une légère dilution et le mélange parfait des ingrédients et de la glace pilée.

A l’origine, la technique du swizzling était, dans les Antilles, une technique employée en cuisine pour mélanger les ingrédients avant la cuisson et particulièrement pour les pâtes en tous genres. Elles étaient mélangées grâce au mouvement rotatif de haut en bas d’un bâton au bout duquel une sorte de petite raquette en bois était fixée.

Ce n’est qu’au XVIIème que cette technique de mélange fait irruption dans le monde des cocktails. En effet, elle se démocratise alors dans les colonies américaines via la préparation du Switchel. Ce cocktail sans alcool, très apprécié par les travailleurs lors des moissons, était composé d’eau, vinaigre, épices et miel et le swizzling était la technique de prédilection pour homogénéiser l’ensemble. C’est ainsi que le swizzling fît ses débuts en mixologie !

Un ustensile original : le swizzle stick ou bois lélé

La technique du swizzling ne serait rien sans l’ustensile qui permet sa réalisation : le swizzle stick ou bois lélé.

Les authentiques bois lélé étaient des branches coupées de Quararibea Turbinata, une espèce d’arbre que l’on trouve dans les Caraïbes et dont les branches forment des sortes de fourchettes, caractéristiques des swizzle sticks. Cette production manuelle et artisanale de bois lélé permettait d’en faire des ustensiles sur-mesure en coupant les branches de sorte à ce qu’elles rentrent parfaitement dans les différents types de verres.

Aujourd’hui, rares sont les swizzle sticks qui correspondent à l’image du rustique bois lélé. En effet, si la version en bois conserve un charme indéniable, elle est concurrencée par des alternatives en plastique ou en métal, plus résistantes.

Comment bien maîtriser la technique du swizzle ?

La première condition pour optimiser la technique du swizzling est de travailler sur une recette de cocktail utilisant de la glace pilée et directement préparée au verre. Une autre astuce consiste à mettre son verre à cocktail au réfrigérateur un peu avant utilisation afin de le refroidir et de faire soi-même sa glace pilée en concassant des glaçons. La glace sera ainsi moins susceptible de fondre rapidement.

Une fois la recette sélectionnée, le verre refroidi et la glace pilée préparée, versez vos ingrédients dans le verre et remplissez-le à moitié de glace. Insérez ensuite votre swizzle stick dans le verre et faites-le rouler rapidement entre vos mains. Une fois les ingrédients bien mélangés à la glace, ajoutez de nouveau un peu de glace pilée et répétez le mouvement avec le swizzle stick.

Quand votre cocktail est bien homogène, aéré et dilué, et que l’extérieur de votre verre est légèrement gelé, votre cocktail est prêt à être dégusté !

Les swizzles, cocktails parfaits pour passer à la pratique

La technique du swizzling a laissé son nom à la famille de cocktails dont elle est essentielle à la préparation: les swizzles. Rien de mieux que la recette d’un de ces cocktails pour mettre en pratique la théorie jusqu’alors évoquée.

Les swizzles sont généralement des cocktails sour utilisant de la glace pilée. Les origines caribéennes du swizzling justifient aussi la présence du rhum dans la plupart de ces cocktails.

Les premières traces de swizzles tels qu’on les connaît aujourd’hui remonteraient au début du XXème siècle. Il s’agissait alors de cocktails très dilués dans lesquels une dose de rhum et un ingrédient aromatique étaient mélangés à six doses d’eau. La quantité d’eau dans ces cocktails, alors même que l’eau potable était rare sur les îles, en faisait un cocktail réservé aux plus riches. Par ailleurs, c’est en hommage à ces premiers swizzles et à leur ratio de dilution que l’on retrouve autant de glace pilée dans nos swizzles modernes.

Les recettes suivantes présentent ainsi toutes les caractéristiques des swizzles, de l’usage de rhums antillais à l’emploi de glace pilée. A vous de jouer !

Pour apprécier les saveurs du rhum doré antillais, mélangé à de subtils arômes de citron et à une touche de bitter, laissez-vous tenter par le Old Swizzle !

cocktail-old-swizzle-technique-swizzling
 

Et si vous préférez le rhum blanc martiniquais allié aux notes fruitées et exotiques des jus d’ananas et de pamplemousse, l’Acapulco Golden est fait pour vous !

cocktail-acapulco-gloden-technique-swizzling

Retrouvez également nos autres recettes pour passer de la théorie à la pratique !

NOTEZ CE ARTICLE
DÉCOUVREZ TOUT L'ART DU COCKTAIL
Devenez le barman à la maison !

Pourquoi s’inscrire à la newsletter de Destination Cocktails ?

Chaque mois, recevez nos idées recettes, conseils et offres exclusives.
Devenez un expert du cocktail !
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.