Avec la tendance du Spritz depuis quelques années, difficile de ne pas connaître le Prosecco, ce vin effervescent italien produit dans le nord du pays, dans les régions du Frioul et de la Vénétie, à partir d’un cépage unique, le Gléra. Un vin qui a largement dépassé les frontières de l’Italie pour être apprécié partout dans le monde. Mais déguster un verre de Prosecco sur une terrasse face à la lagune de Venise reste un souvenir inoubliable. Ou un rêve. Pourtant lorsqu’on trempe ses lèvres dans un Prosecco qui fait doucement pétiller les papilles, on ne s’imagine pas que ce vin date de l’Antiquité. Le Prosecco est en effet un descendant du Pucino, un vin déjà produit au IIe siècle avant J-C, à partir du cépage Gléra de Trieste. Et plébiscité par les Romains.

Il faut attendre le XVIe siècle pour que le nom Prosecco qualifie le vin mousseux. Il s’agissait en fait d’une tour du château de Moncolano qui dominait le golfe de Trieste. Un château construit sur les terres d’origine du cépage Gléra. L’utilisation de ce nom se veut donc un hommage au cépage.
Les siècles suivants, ponctués des épidémies de mildiou et du phylloxera, le Prosecco gagne en qualité et en noblesse. Dans les années 1940, une confrérie du Prosecco voit le jour. En 1969, le vin italien obtient une DOC (Denominazione di Origine Controllata) qui garantit que le Prosecco est bien né sur les collines escarpées de Conegliano-Valdobbiadene. Ces mêmes collines sont inscrites, depuis juillet 2019, au Patrimoine mondial de l’Unesco.
Si plus de 2000 ans séparent le vin apprécié des Romains et le Prosecco d’aujourd’hui, le cépage reste le même tout comme la beauté des sites de production et la fierté des viticulteurs qui le produisent avec passion.

6 RÉSULTATS

Comment est fabriqué le Prosecco ?

Comment est fabriqué le Prosecco ? C’est forcément une question que vous vous êtes posée en dégustant votre Spritz ou un autre cocktail à base de Prosecco. La méthode de vinification se déroule suivant un cahier des charges très précis.
La première étape est le pressurage des grappes vendangées qui est suivi de décantage en cuves au froid (5 à 10 °). Cette phase dure de 10 à 12 heures. Au moût obtenu sont ajoutées des levures qui provoquent la fermentation alcoolique dans des cuves en acier. Cette fermentation dure de 15 à 20 jours et donne un vin jaune paille qui affiche presque 11 °. Après une période de maturation, différents vins sont assemblés pour donner tout son caractère au Prosecco. On obtient des vins tranquilles auxquels on ajoute sucre et ferments naturels et qui sont enfermés en cuves closes sous pression. Là est l’essence même de la méthode Charmat qui différencie le Prosecco du champagne. Lentement, les bulles se forment, la deuxième fermentation se fait. Il ne reste plus qu’à mettre le Prosecco en bouteilles stockées pendant 30 à 40 jours dans des caves sombres avant d’être mis en vente.

Les différents types de Prosecco

Il existe deux versions bien distinctes du Prosecco : le Frizzante et le Spumante. Et en la matière, tout est question de bulles. Concrètement, le Prosecco Frizzante bénéficie d’une bulle et d’une mousse légères et donc d’une effervescence discrète. Alors que le Spumante est plus riche en bulles. Le Spumante représente aujourd’hui plus de 90 % de la production de Prosecco et on distingue différentes gammes de saveurs correspondant au taux de sucre : le brut, l’extra-dry et le dry.
Les Prosecco se différencient aussi par leur terroir d’origine et par là même leurs appellations. Outre le DOC (Denominazione di Origine Controllata), Conegliano-Valdobbiadene devenu DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita) en 2009, on trouve la DOCG Asolo et la la DOCG Rive pour les vignobles les plus pentus, la DOCG Di Cartizze qui s’étale sur 107 hectares de sols pentus de grès et d’argile, et la DOC Sui Lieviti qui désigne les Proseccos sur lies. On a aussi des versions moins prestigieuses, le Prosecco DOC et le Prosecco DOC de Trévise.

Comment déguster un Prosecco ?

Le Prosecco se déguste frais, sans être glacé au risque d’annihiler les arômes. Une température de 6 à 8 °C est idéale. C’est pourquoi il est recommandé de le placer dans un seau à glace rempli de glaçons et d’eau pour garantir une bonne dégustation.
Le verre le plus adapté pour boire un Prosecco est un verre à pied, évasé et resserré vers le col. Le Prosecco Spumante se déguste à l’apéritif pour réveiller les papilles alors que le Frizzante, plus discret, se boit pendant le repas.
Le Prosecco est aussi largement connu pour entrer dans la composition du célèbre Spritz à qui il apporte toute sa personnalité. Mais il est aussi la base de quelques autres recettes de cocktails au Prosecco.

Les meilleurs cocktails à base de Prosecco

Difficile de ne pas mettre le Spritz sur la première marche des cocktails à base de Prosecco tant il est apprécié. Devenu le cocktail symbole de l’Italie par excellence, le Spritz serait né au XIXe siècle. Alors que les Autrichiens envahissent Venise, ils goûtent les vins italiens. Ils les trouvent bien trop forts pour leurs palais et demandent donc à ce qu’ils soient coupés avec de l’eau gazeuse. Actuellement, été après été, il reste à la mode. Il faut dire qu’il est unique : au Prosecco on ajoute de l’Apérol et de l’eau gazeuse.
Pour autant, d’autres cocktails mettent le Prosecco à l’honneur. Comme le Bellini qui mélange simplement le Prosecco au nectar de pêche. Quant au Hugo, il est plus complexe dans le choix des ingrédients : du Prosecco bien sûr, mais du sirop de fleur de sureau, une tranche de citron vert, quelques feuilles de menthe et de l’eau gazeuse.
On peut même décliner une version italienne du Mojito avec du Prosecco. Il s’agit du Mojito Real qui se prépare avec du rhum ambré, du sirop de canne, un demi citron vert, des feuilles de menthe et du Prosecco.

Que manger avec du Prosecco ?

Le Prosecco, vin italien par excellence, se boit idéalement avec des plats italiens traditionnels. Et il sait s’adapter à tous les plats. A l’apéritif, un prosecco Spumante peut accompagner des antipasti tandis que le Frizzante permet de poursuivre le repas composé de pâtes aux fruits de mer ou d’un risotto. Mais vous pouvez aussi oser un Prosecco avec une pizza, une friture de poissons, des fruits de mer…Aucun Italien ne vous le reprochera !
Enfin, le prosecco dry, assez sucré, est à réserver aux desserts ou, plus original, avec des plats épicés.

 

VIDEO

Pourquoi s’inscrire à la newsletter de Destination Cocktails ?

Chaque mois, recevez nos idées recettes, conseils et offres exclusives.
Devenez un expert du cocktail !
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Centre de préférences de confidentialité

Essentials

Les cookies essentiels sont nécessaires pour que vous puissiez naviguer sur un site Internet et utiliser ses fonctions. Sans ces cookies, les fonctionnalités ne peuvent pas être assurées.

cookie-agreed, PHPSESSID, age, _icl_current_language, wordpress_test_cookie, wordpress_logged_in_299a57ce1e5

Analytics

Afin d'améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver les informations de visites en vue d'optimiser les fonctionnalités et les contenus et d’adapter le contenu à vos centres d'intérêt.
Sélectionnez votre choix en cliquant sur le bouton ON/OFF et cliquez sur «Sauvegarder mes préférences » pour le valider.
Vous pouvez à tout moment consulter notre page Cookies et Politique de Confidentialité. pour plus d'informations.
L’ensemble des données utilisées sont anonymes.

_gat_UA-22689821-1, __unam, _ga, _gid